Consommation des médias en Tunisie

La popularité des médias audiovisuels

Le support médiatique le plus populaire en Tunisie est la télévision.  98% des foyers possèdent un poste de télévision, 83% des Tunisiens se basent sur ce média pour suivre l'actualité et 61% de la population considère que les informations diffusées par ce média sont fiables. Les  programmes sont essentiellement en langue arabe : seuls 34% des tunisiens regardent également la télévision en langue française.

La radio vient en deuxième position, avec 67% des qui foyers possèdent un poste de radio et autant de Tunisiens qui suivent l'actualité à travers ce média. En outre, 27% des Tunisiens écoutent la radio via internet. La plupart (91%) l'écoute en arabe, contre 10% en français, et 55% de la population considère que les informations diffusées par ce type de médias sont fiables.

La presse écrite délaissée

La presse écrite est, par contre, le type de média le moins consulté. Après la Révolution de 2011 de nouveaux journaux ont été créés, atteignant un pic de 228 périodiques. Mais par la suite, un tri s'est opéré et de nombreux titres ont disparu. 38 % des Tunisiens jugent que les informations diffusées dans la presse écrite sont fiables et 76 % de ces lecteurs consultent des journaux en langue arabe. Selon des estimations, environ 50 journaux existent et quelque 100.000 exemplaires sont vendus chaque jour.

Le taux d'analphabétisme en Tunisie est aussi un facteur à prendre en considération. Selon l'INS, il atteint encore 18,8 % de la population. Il est plus élevé chez les femmes et dans les zones rurales. Cela peut limiter l'accès à certains médias, particulièrement les journaux et les médias en ligne.

Des Tunisiens de plus en plus connectés

Avec une moyenne de 29h par semaine, les Tunisiens passent plus de temps à surfer sur le net qu'à regarder la télévision (26h), écouter la radio (15h) ou lire le journal (3h). Cependant, en terme de source d'information, l'internet passe derrière la télévision et la radio, mais devance à présent la presse écrite. En 2016, 46% des Tunisiens utilisent internet, contre seulement 13% en 2006. Le pays bénéficie d'une infrastructure relativement développée, avec un taux de pénétration de la data mobile qui s'élève à 63,7%, en février 2016, même si seuls 16,2% ont un accès à une connexion fixe résidentielle.

En plus d'un taux de pénétration en constante augmentation, l'essor des réseaux sociaux a permis aux médias en ligne d'accroître leur visibilité. Ainsi, pour les sites étudiés, en moyenne 30% du trafic est généré par Facebook (estimation d'Alexa) qui est utilisé par 34% de la population tunisienne, soit une grande majorité des utilisateurs du net. 

  • Project by
    Alkhatt
  •  
    Reporters without borders
  • Funded by
    BMZ